L'ECPM remporte le Prix Ingénieuses'15

19 juin 2015

Jeudi 18 juin, l’ECPM, représentée par Isabelle Kraus, enseignante-chercheure à l’ECPM et chargée de mission Egalité/Diversité à l’Université de Strasbourg, a reçu le prix Ingénieuses’15, dans la catégorie « Enseignement de l’égalité Femme/Homme », lors d’une cérémonie organisée à Chimie ParisTech.

Isabelle KrausCe prix, remis par la Conférence des directeurs d’écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI), récompense les projets initiés au sein des écoles d'ingénieur-e-s pour favoriser l'égalité Femmes/Hommes, promouvoir les formations et les métiers de l'ingénierie auprès du public féminin et lutter contre les stéréotypes de genre.

L’ECPM a été récompensée pour son enseignement intitulé « Stéréotypes et enjeux de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ». Celui-ci a été créé par  Isabelle Kraus qui s’est entourée de cinq enseignant-e-s-chercheur-e-s de différentes composantes de l'Université de Strasbourg : Sciences physiques, Sciences de la vie, Sciences de l'éducation et Sciences politiques.

Intégré au tronc commun du cycle ingénieur de l’ECPM, en 1ère année, cet enseignement est obligatoire pour tous les élèves et est proposé dans le cadre de la formation Sciences humaines, sociales et économiques (SHSE). Il a pour but de sensibiliser les élèves aux stéréotypes qui nous entourent et que nous véhiculons, sans même en avoir conscience. La question de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est abordée comme un élément qui en découle. En partant de leurs représentations, les élèves aboutissent à un questionnement sur l'égalité entre les femmes et les hommes.

Un enseignement articulé autour de 3 séances de travail interactif

Pendant trois séances de deux heures chacune,  les élèves ont travaillé  en sous-groupes de cinq personnes sur une tâche définie en développant des argumentations, discussions et échanges. A l’issue de chacune des séances de travail, une production leur a été demandée sous forme d'affiches de synthèse ou de présentations orales. La première séance a positionné les notions de stéréotypes et de préjugés, la deuxième avait pour but de montrer que les préjugés amènent à faire des discriminations, également dans le cadre de son travail. Ces discriminations sont des actes qui génèrent des inégalités. La troisième séance a permis d’élaborer un guide d'observation qu’un groupe de cinq élèves s’est ensuite proposé de réaliser. Celui-ci a été remis à toute la promotion juste avant le départ en stage. Il permettra à chaque stagiaire d'identifier les pratiques et attitudes qui favorisent, ou au contraire entravent, l'égalité entre les femmes et les hommes. A la fin de cette période de stage, chaque élève sera invité∙e à envoyer ses observations à l'équipe enseignante qui se chargera d'en faire une synthèse.

Un travail encadré par des binômes d’enseignant-e-s

Les six enseignant-e-s-chercheur-e-s sont intervenu-e-s en binôme devant les élèves, en privilégiant le tandem femme‐homme. Ceci permet d'affirmer et de témoigner que l'égalité est l'affaire de tous, femmes et hommes. L'expertise d'une sociologue s’est rajoutée à l'équipe enseignante. Elle est intervenue d'un groupe d'élèves à un autre pour répondre aux questions spécifiques, souvent en rapport avec l'anthropologie.

Contact
Isabelle Kraus: isabelle.kraus@ipcms.unistra.fr

CDEFI - Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d'Ingénieurs CTI - Commission des Titres d'Ingénieur EUR-ACE® system - European Accreditation of Engineering Programmes Université franco-allemande Fédération Gay Lussac Alsace Tech - Grandes écoles d'ingénieurs, d'architecture et de management Conférence des Grandes Écoles AICS - Association des Ingénieurs de Chimie Strasbourg