Mutaxio, un nouveau laboratoire commun entre SOPREMA, le CNRS et l’Université de Strasbourg

20 décembre 2017

De gauche à droite : Luc Averous, Michel Mortier (Délégué général à la valorisation du CNRS), Rémy Perrin (directeur R&D de Soprema), Pierre-Etienne Bindschedler (Président Directeur Général de Soprema), Michel de Mathelin (Vice-président Valorisation et relations avec le monde socio-économique de l’Université de Strasbourg)

Les matériaux biosourcés pour un bâtiment durableLogo Mutaxio

Ce mardi 19 décembre 2017, la société SOPREMA, le CNRS et l’Université de Strasbourg ont créé le laboratoire commun de recherche, Mutaxio « Mutation axée sur des matériaux biosourcés pour un bâtiment durable ». L'inauguration s'est déroulée dans les locaux de l'ECPM.

Après de longues années de collaborations entre des scientifiques de la société internationale strasbourgeoise et ceux de l’équipe de Luc Avérous, enseignant-chercheur à l'ECPM, au sein de l’institut de chimie et procédés pour l’énergie, l’environnement et la santé (CNRS/Université de Strasbourg), ce laboratoire commun de recherche marque une nouvelle étape dans le partenariat et se caractérise, notamment, par une stratégie de recherche partagée et une gouvernance commune.
L’enjeu : Développer des matériaux innovants issus de différentes biomasses et respectueux de l’environnement, afin de de les rendre performants pour le bâtiment en approfondissant les connaissances acquises sur ces systèmes durables.

Isolation thermique, étanchéité, habitat durable... Pour répondre aux attentes sociétales en termes de constructions respectueuses de l’environnement mais aussi faire face à l’épuisement de certaines ressources fossiles, la question de l’utilisation de matériaux « verts », durables et respectueux de l’environnement dans nos bâtiments est un enjeu majeur actuel.

Depuis plus de 10 ans, Luc Avérous, Professeur à l'ECPM spécialiste des polymères biosourcés et son équipe au sein de l’Institut de chimie et procédés pour l’énergie, l’environnement et la santé (ICPEES, UMR CNRS/Université de Strasbourg) associé à la société Soprema – leader mondial dans l’étanchéité du bâtiment – collaborent pour développer de nouveaux matériaux issus de la biomasse aux propriétés inédites. Pour inscrire cette collaboration entre recherche publique et monde économique sur le long terme, les partenaires renforcent leurs liens avec la création du laboratoire commun de recherche MUTAXIO.

L’enjeu est de développer connaissances et innovations en utilisant différentes biomasses (micro-algues, ressources ligno-cellulosiques, huiles végétales…) dans l’élaboration de nouveaux matériaux performants pour le bâtiment (membranes, mousses…). Cette démarche s’inscrit dans un contexte de développement durable et de chimie verte avec le développement d’une chaîne de valeur qui va de la ressource renouvelable aux produits finis.

Photos : Nicolas Busser

CDEFI - Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d'Ingénieurs CTI - Commission des Titres d'Ingénieur EUR-ACE® system - European Accreditation of Engineering Programmes Université franco-allemande IAR Fédération Gay Lussac Alsace Tech - Grandes écoles d'ingénieurs, d'architecture et de management Conférence des Grandes Écoles AICS - Association des Ingénieurs de Chimie Strasbourg