Un nouvel animateur pour la fédération de recherche de l'ECPM

12 juin 2018

Mourad Elhabiri est Directeur de Recherche CNRS au sein du LIMA (UMR 7042 Université de Strasbourg-UHA-CNRS) et vient de se voir confier la responsabilité des relations recherche de l’Ecole Chimie Polymère et Matériaux (ECPM). Il aura ainsi pour mission d’animer une fédération de recherche de l’ECPM sur le site de Cronenbourg qui s’attachera à assurer et développer les liens entre le Laboratoire Innovation Moléculaire et Applications (LIMA UMR7042), l’Institut de chimie et procédés pour l’énergie, l’environnement et la santé (ICPEES UMR7515), le Département des Sciences Analytique (DSA) de l’Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC), l’Institut Charles Sadron (ICS UPR22) ainsi que le Département de Chimie des Matériaux Inorganiques (DCMI) de l’Institut de Physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg (IPCMS UMR7504). Il s’agira, dans un contexte de recherches pluridisciplinaires et de haut niveau, de fédérer les forces en présence (~350 personnes dont ~ 105 chercheurs/enseignants-chercheurs et ~60 ITA/BIATSS) autour d’une structure de recherche adossée à l’ECPM. Outre une relation plus proche et fructueuse avec les activités d’enseignement/formation menées à l’ECPM, cette fédération de recherche permettra d’assurer une animation scientifique inter-unités, ainsi qu’une visibilité accrue des recherches menées au sein des départements qui composeront cette Fédération.

Après un DEA de Chimie Organique Moléculaire et Supramoléculaire obtenu en 1993, Mourad Elhabiri a poursuivi en doctorat dans le domaine de la chimie organique et des molécules naturelles à l’université Louis Pasteur de Strasbourg (désormais Université de Strasbourg). Il a ensuite intégré en 1997 l’Institut de Chimie Minérale et Analytique (ICMA) de l’Université de Lausanne (EPFL depuis 2001) en Suisse ou ses activités de recherches étaient centrées sur la chimie supramoléculaire basée sur des éléments métalliques f.

Il débute sa carrière au CNRS en 1999 à l’Université de Strasbourg où il est nommé Chargé de Recherche au sein du Laboratoire Substances naturelles : structure, évolution, réactivité (UMR 7509). En 2015, il est promu au grade de Directeur de Recherche CNRS. Ses activités de recherche actuelles sont essentiellement centrées sur l’élucidation de mécanismes de (ré)action dans le domaine de la chimie bio(in)organique et supramoléculaire. L’évaluation et la compréhension des propriétés physico-chimiques en solution de plusieurs systèmes sont ainsi abordées au sein de plusieurs axes tels que la santé humaine (mécanisme d’action d’agents antiinfectieux à activité rédox, polyphénols, sidérophores…), les molécules de fonction (reconnaissance moléculaire et/ou ionique, systèmes host-guest, autoassemblage, fluorophores ratiométriques pour l’imagerie médicale) ou l’environnement (remédiation bioaugmentée de métaux polluants des sols).

Conjointement à ses activités de recherche, il assure depuis 2000 plusieurs heures d’enseignement (méthodes spectroscopiques avancées) au niveau de l’ECPM et du Master2 Sciences Analytiques.

Il a été membre du réseau REALISE (RÉseau Alsace de Laboratoires en Ingénierie et Sciences pour l’Environnement) et est actuellement impliqué, d’une part, dans le projet Juxta Rhenum (Observatoire du Socio-Ecosystème Fessenheim) retenu dans le cadre de l’appel à projet Idex-CNRS 2017 interdisciplinaires – consolidation et, d’autre part, dans le projet Interreg URCforSR (Cluster de recherche en durabilité du Rhin Supérieur). Il est aussi membre du Management Committee et Coordinateur STSM de l’Action Européenne COST CA16112 (Nutrition & Santé).

CDEFI - Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d'Ingénieurs CTI - Commission des Titres d'Ingénieur EUR-ACE® system - European Accreditation of Engineering Programmes Université franco-allemande IAR Fédération Gay Lussac Alsace Tech - Grandes écoles d'ingénieurs, d'architecture et de management Conférence des Grandes Écoles AICS - Association des Ingénieurs de Chimie Strasbourg